Divorce : organiser une résidence alternée sans stress

L’évolution de la société suscite sans cesse de nouveaux besoins et donc de nouveaux services.

On fait appel à un médiateur pour parvenir à divorcer sans s’écharper ; pourquoi pas à un Home Organiser pour restructurer ses lieux de vie après la séparation ? Et, plus encore, dans le cas de résidence alternée, pour avoir le temps de se recentrer sur l’essentiel : le bien-être des enfants et leur relation avec des parents désormais séparés.

Dans la garde alternée (1 cas sur 10), l’enfant maintient un contact régulier avec son père et sa mère – ce qui peut adoucir la séparation. Mais l’alternance, quel que soit son rythme, peut entraîner une perte de repères dans une situation par ailleurs forcément traumatisante. A qui profite le plus cette résidence alternée ? Aux parents, notamment aux pères qui n’acceptent plus de divorcer de leurs enfants parce qu’ils divorcent de leur mère ? Aux enfants ? Le bon sens voudrait que ce soit à l’enfant, mais c’est lui qui doit passer d’une maison à l’autre, d’un environnement à l’autre, d’un mode de vie à l’autre. En fait, l’avantage principal de la garde partagée semble bien être de réduire le stress des parents, leur apporter un moment de répit et leur permettre aussi de s’installer dans leur nouvelle vie… Ce ne n’est pas facile pour les mères mais encore moins pour les pères qui, en couple, passent, selon les statistiques 17 minutes par jour à s’occuper de leurs enfants…. Normal que certains angoissent à l’idée de s’engager dans ce mode de vie à temps complet – et ce en dépit de leur vif désir de ne pas être un père à temps partiel si la garde est accordée à la mère. Ce n’est pas facile surtout pour les enfants. En bonne logique, ce sont les parents qui devraient déménager à chaque changement de garde – l’enfant restant « chez lui ». Cette situation est sans doute exceptionnelle ! Aussi, afin de respecter ses besoins et assurer son équilibre, n’est-il pas indispensable pour l’enfant d’être chez lui, sur son territoire, dans chaque foyer ? Comment faire ? La solution ? Tout doit exister en double identique : chambre, affaires de sport, garde-robe, … Avantage pour l’enfant : une vie plus confortable.

Avantage pour les parents : prévenir entre les ex les risques de conflit facilement évitables sur de simples questions matérielles à partir de « c’est mieux chez maman » ou « j’ai gym demain et j’ai pas mes affaires… ».

Ces conflits potentiels, un professionnel de l’organisation vous aide à les prévenir en en supprimant la cause. Sans prendre parti, sans porter de jugement, en fonction de chaque cas particulier, un Home Organiser aménage d’une manière fonctionnelle et facile les espaces pour les adapter à la nouvelle vie de l’enfant.

Et vous, comment avez-vous procédé pour une résidence alternée réussie – et réussie pour tous ?

Classé dans : organiser, harmoniser, décorer, déménager le 7 mai 2007

4 commentaires (Laissez un commentaire »)

  1. Je prends note car cela me semble en effet un sujet important !
    Merci Cyrille !

    Commentaire par AUBRY — 7 mai 2007 @ 17:12

  2. Tout à fait, un subject interessant, j’avance

    Commentaire par Augusta Fiorucci — 10 mai 2007 @ 10:32

  3. Bonjour,

    Je suis tombée sur votre site internet au hasard et je trouve le principe du home organiser très intéressant.
    Pouvez-vous m’en dire plus?

    Commentaire par Jessica — 12 décembre 2007 @ 12:58

  4. commentaire de Kat

    Merci pour votre site, je m’apprête à divorcer avec une fillette de 8 ans et je suis complétement perdue. J’aimerais bien savoir si une prestation de “Home Organiser” peut m’aider?

    Commentaire par hardy catherine — 24 janvier 2008 @ 15:11

Laissez un commentaire

XHTML (vous pouvez utiliser les tags suivants) : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong> .