La rentrée : s’organiser et mettre des limites

Ce n’est pas à moi! Combien de fois avez-vous entendu ces hurlements lorsque vous demandiez à vos enfants de ranger? Combien de fois avez-vous retrouvé des dinosaures de toutes tailles, des poupées, des Spiderman et autres figurines dans la salle de bains, sur la table de la cuisine ou enfouis sous les coussins du canapé?

Vous êtes lasse de cette bagarre permanente contre ce désordre qui s’auto-reproduit? La rentrée est le bon moment pour mettre en place de nouvelles règles de colocation afin de préserver le territoire de chacun.

Les chambres d’enfants sont l’endroit par excellence où il est indispensable d’instaurer des règles et de les faire respecter. Pour éviter ce débordement des coffres à jouet qui envahissent votre intérieur, il est nécessaire des mettre des limites qui redéfinissent les zones privées, comme les chambres, la salle de bain, le bureau, et les pièces communes comme la cuisine, la salle à manger et le salon.

Poser des limites pour soi-même comme pour les autres, c’est redonner à chacun ce qui lui appartient et l’en rendre responsable. Cela évite de se prendre la tête et de devoir/vouloir tout faire à la place des autres.

Cela semble compliqué? Pas vraiment. Se réorganiser, c’est d’abord un changement d’attitude. Pour s’assurer du résultat, il est important de bien connaître sa façon de vivre. Alors, comme avant de commencer un régime : notez pendant une semaine ce qui se passe dans votre intérieur et quelles en sont les conséquences au niveau du fonctionnement.

Ensuite, tirez-en les conclusions et agissez! Résultat garanti.

Classé dans : organiser, harmoniser, vivre ensemble, ranger le 22 août 2012

C’est la rentrée

Un vrai marronnier, avec son cortège de propos convenus, de sujets obligatoires dans les media et de photo mille fois vues d’enfants en pleurs… Et oui, c’est la rentrée !

Impossible d’y échapper… alors, autant en profiter pour prendre de bonnes résolutions. C’est sans doute l’un des moments de l’année où une excellente organisation s’impose. Gérer la rentrée de chaque membre de la famille, avec autant d’impératifs propres, revient à gérer une petite société. (Lire la suite…)

Classé dans : organiser, harmoniser, vivre ensemble, ranger le 21 août 2012

On se motive et on s’organise

Identifier la goutte d’eau qui vous a fait arriver sur ce blog va simplifier votre démarche vers un rangement réussi. Peu importe que ce soit une chute due à un truc qui traîne, un rendez-vous manqué pour avoir cherché les clefs de voiture pendant 20 minutes, une énième discussion à ce sujet avec votre mari ou la xième fois que vous demandez à vos enfants de ranger leur chambre…

Réussir n’est pas si difficile qu’on peut le craindre. Une simple question à se poser : qu’est ce qui nous fait perdre…  avec ses 4 compléments : perdre de l’argent ? perdre du temps ? perdre de l’espace ? perdre de l’énergie ?

Vous n’êtes pas encore assez motivé ? Voici quelques “coups de fouet” supplémentaires :

  • Quelles sont les 3 raisons profondes de cette envie  (ou besoin !) de rangement ? Décrire clairement votre objectif vous aidera à l’atteindre dès que vous flancherez !
  • Avez-vous délimité votre territoire dans votre domicile et la place qui y est la vôtre ?
  • Le désordre affecte-t-il votre moral, votre santé, ceux de vos proches ?
  • Quelles sont vos plus mauvaises habitudes créatrices de désordre ? Les lister vous aidera à les abandonner. Quand vous n’aurez plus rien à y rayer, vous n’aurez plus que de bonnes habitudes !
  • Savoir dire non ! Par exemple : qu’est-ce qu’un cadeau ? Un objet qui doit plaire et rendre heureux. Si les deux ne sont pas respectés, refuser ou s’en débarrasser…
  • Quelle est la meilleure idée d’organisation que vous avez eue ?
  • Pourquoi ne pas l’avoir appliquée à d’autres postes ?
  • Quelles sont les 3 récompenses que vous vous octroierez après chaque réussite ? Choisissez ce que vous aimez et ne vous accordez pas habituellement… Vaisselle en porcelaine, argenterie, sortie dans un grand restaurant, petit week-end à deux…

Bon, maintenant il n’y a “plus qu’à”… A se décider, à s’y mettre, à s’en tenir à sa décision. Vous verrez, tout cela est beaucoup plus gratifiant que vous ne l’imaginez aujourd’hui !

Et n’oubliez pas de programmer des étapes pour bénéficier des récompenses prévues…

Classé dans : organiser, désencombrer, ranger, gagner de la place le 20 août 2012

Ranger sa penderie

Nos placards débordent de vêtements mais on ne trouve jamais rien à se mettre….Un bon tri s’impose! Accrochez vos cintres à l’envers en début de saison et débarrassez-vous des vêtements que vous n’aurez pas retournés en fin de saison.

Pour ceux et celles qui aiment tout suspendre, le cintre est un élément à ne pas négliger.

Premièrement doubler les tringles si la hauteur du placard le permet afin de doubler la surface d’accrochage et de séparer les hauts et les bas pour les assortir en un clin d’oeil.

Eliminez tous les cintres en fer qui vieillissent mal et abiment vos vêtements et uniformisez les nouveaux cintres afin d’avoir une vision zen de votre dressing.

Les cintres fins et antidérapants sont tout indiqués pour suspendre les matières glissantes sans prendre d’espace dans votre penderie. Les cintres en bois conviennent parfaitement aux vestes et manteaux, plus lourds.  

Une fois vos besoins évalués, vous trouverez ce qui vous convient sur http://boutiqueducintre.com et donnerez une fière allure à votre dressing.

Classé dans : organiser, ranger le 24 novembre 2011

Organiser la cuisine

Faut-il une grande cuisine pour être un grand cuisinier?

Pas du tout! Les grands chefs, tels qu’on les voit de plus en plus, officient dans des espaces très réduits mais super organisés, avec juste les ustensiles dont ils ont besoin. Nos plans de travail sont trop souvent encombrés - au contraire d’une cuisine pratique, fonctionnelle, avec chaque chose à sa place et une place pour chaque chose. Comment y parvenir?

1. Se désencombrer sans douleur :

- libérer au maximum l’espace horizontal, ce qui rend le nettoyage des plans de travail plus rapide;

- voir ce que l’on utilise vraiment, et à quelle fréquence. Garder à portée de main uniquement ce qui sert tous les jours;

- éliminer ce qui est en double comme ce qui ne fonctionne plus, ce qui est cassé, dépareillé, inutilisé et inutilisable ou dont on a plus envie;

- fuir les gadgets, c’est à dire ce qui “ne sert qu’à ça” type coupe oeuf, couteau à pizza, machine à crêpes, à pop corn, tagine électrique… Bref, tout ce qui ne sort du placard qu’une fois dans l’année et qu’un objet courant peut facilement remplacer.

- trier les boites hermétiques! Eliminer les abîmées et celles qui ont perdu leur couvercle, les tailles idiotes, etc… Préférer les formes carrées plus ergonomiques.

2. Organiser l’espace :

- regrouper les ustensiles et appareils par thème, selon leur destination et la manière dont on s’en sert: tout pour le petit déjeuner, tout pour la pâtisserie, tout pour la conservation.

- spécialiser les tiroirs, avec des séparateurs ou des boites pour un rangement plus rationnel. Attention aux couteaux! Leur réserver un tiroir hors de portée des enfants.

3. Optimiser l’espace disponible :

- utiliser les interstices vides ou, mieux, prévoir un espace entre 2 meubles pour y ranger les planches à découper, les plateaux et les sets de table.

- adapter les étagères à la hauteur des récipients et en fonction de votre taille. En ajouter une, permet de gagner un rangement supplémentaire ou d’éviter les empilements.

- privilégier les ustensiles empilables comme les casseroles et les poëles à manche amovible.

Classé dans : organiser, désencombrer, ranger, gagner de la place le 18 septembre 2011